Maman bisou bébé
Mon histoire,  Mum Expérience

Devenir maman n’est pas inné pour tout le monde…

Comme premier article j’ai choisi de parler du rôle de maman, et surtout des difficultés que j’ai pu avoir à accepter ce nouveau rôle. Ce sujet me tient vraiment à coeur et c’est d’ailleurs ce qui m’a poussé a créer ce blog. On parle beaucoup de Baby blues, de changement de vie, de bonheur autour de la naissance etc … Mais a mon goût on parle peu de ce que peut ressentir une maman en post accouchement.

Quand on parle de Baby blues on parle de la chute des hormones, du manque que l’on a de ne plus porter son bébé et surtout que cela ne dure qu’une dizaine de jours. Pour ma part cela a été totalement différent c’était plutôt un blues post-partum, « un femme blues » (oui je lui ai donné un petit nom).

Mon accouchement s’est superbement bien passé (j’en ai un très beau souvenir …désolée 😉 ) et les jours à l’hôpital se sont très bien déroulés. Tellement bien que je pensais être passée à coté du baby blues mais …

Le retour à la maison ou le « blues post-partum »Maman fait un bisou a bébé

Quand je suis arrivée chez moi, quand j’ai regardé mon appartement, et j’avais l’impression de me retrouvais dans une vie parallèle, tout était là, mes vêtements, mes meubles, mes bibelots mais tout avait changé. Je recommençais à vivre dans un espace que je connaissais mais sans avoir la même vie, sans pouvoir faire les mêmes choses et surtout je suis passée d’une indépendance où je choisissais de faire selon mes envies, à une dépendance totale de mon enfant envers moi.

Mon fils ne pouvait pas se nourrir tout seul, j’allaitais donc personne ne pouvais le faire à ma place. Ce qui entraine une frustration dans les actes de tous les jours. Quand avant je voulais sortir faire les magasins, lire un livre des heures entières, prendre un bain, ou juste flâner … Tout cela devait être chronométré, arrêté ou anticipé.

Souvent on parle de maternité innée (d’instinct maternel innée) et on se sent presque coupable ou pas normale quand ce n’est pas le cas. Personnellement, j’ai appris petit à petit à aimer mon enfant et je n’ai pas honte de le dire ! Jour après jour, on s’est apprivoisé, j’ai accepté chaque jour un peu plus qu’il soit omniprésent … Et lui est devenu un peu plus autonome (bon ok c’est le développement normal d’un bébé). Tout ça pour dire que je ne pense pas que devenir mère est inné, pour certaine oui et pour d’autre ça se construit. Je fais partie de ce deuxième cas et je suis ravie de cela, j’en ai souffert pendant quelques mois mais avec du recul j’en tire que du positif.

Femme avant tout

Une chance de choisir de me préserver moi aussi, de penser aussi à moi. J’ai vu beaucoup de maman qui se définissaient seulement par le fait d’être maman, je trouve ça beau mais je ne me retrouvais pas dans ce rôle de maman uniquement. Je suis restée à la maison pour m’occuper de mon fils, pour le voir grandir et que mon amour grandisse encore (et je peux vous dire à présent qu’il est immense !) mais il était temps que je fasse des choses pour moi. Donc il est allé plus souvent chez mes parents, chez la nounou, pour me laisser un peu de temps à moi, pour me retrouver en tant que « femme qui a un enfant » mais femme avant tout 😉 

Je pense avoir mis 5-6 mois pour trouver cet équilibre, et entre temps ça a été compliqué entre les remises en question, la culpabilité, l’incompréhension, et grâce à cette épreuve j’ai eu envie d’écrire et partager mon expérience sur ce que l’on vit en tant que maman. Pas simplement dire « OUAH c’est génial d’être maman » d’où le nom de ce blog ImparfaiteMum !

Vous savez tout chers lecteurs (qui je suis sûre êtes déjà des milliers à lire …. haha) et si vous voulez en savoir plus sur moi, retrouvez l’article ici.

Je vous embrasse <3

Si tu es la seule lectrice de cet article mets un commentaire ça me fera plaisir de connaitre ton ressenti et si tu as vécu la même chose (ou pas) ! Car au final je suis peut-être seule à avoir vécu ça … à vous de me dire !

A trés vite !

10 Comments

  • Marion

    C’est un très bel article. Un message d’amour pour Timao. Depuis le début je te dis que tu seras une super maman et je le pense sincèrement. Être maman cela s’apprends car chaque enfants est différents ainsi que chaque « mamans ». Je vous aime fort

  • Rachel

    Super article Coralia !
    Très touchant et je pense que beaucoup de mamans vont te dire qu’elles ont été à ta place.
    Continue à écrire des articles sur les femmes, on en parle pas assez 🙏🏼

  • Julie

    Superble article!!
    Je me suis retrouvée dans tes mots… pareil j’etais Super bien à la clinique et arriver à la maison baby blues… mais je ne serai pas mettre de mots sur mes pleurs mais je me suis sentie seule… aujourd’hui ma fille a 2 mois et demi je commence vraiment a profiter à avoir pris mes marques même vis à vis de mon mari… encore une semaine je pleurais car je me sens mauvaise mère je me sens coupable des premiers temps d’etre rentrée à la maison ou j’ai eu le besoin de la laisser à ma mère pour me retrouver et aller chez le coiffeur ou à carrefour… je me sens coupable car oui maman n’est pas innée çà s’apprend chaque jour mais je pense que l’important et d’aimer son bébé tellement fort c’est ça l’important!. J’ai eu un baby blues qui a dure pas mal de temps et qui a recommencé un peu quand j’ai eu mon retour de couche il y a 15 jours … mais al ça va mieux… j’apprends encore chaque jour à être une bonne mère j’espere … mais je suis d’accord les ordures temps ne sont pas faciles … le couple, bébé et surtout apprendre à connaître son bébé

    • ImparfaiteMum

      C’est un changement de vie radical, il est normal de vouloir prendre de temps en temps de la distance. Cela ne veut pas dire que tu es une mauvaise mère, seulement que tu fais de ton mieux pour te sentir mieux et par conséquent que ton enfant soit serein 🙂
      Tu vas de plus en plus connaitre ton enfant et cette nouvelle vie qui est maintenant la tienne, et ça va être magnifique !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *